1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

canstockphoto13800697Alors que la science apporte un nouvel éclairage sur les jeux populaires de lancer, il est intéressant de constater que "rapporter" peut ne pas être aussi intéressant qu'on le pense pour certains chiens. Les chiens stressés en particulier peuvent prendre plus de temps à récupérer s’ils pratiquent cette activité. Cet article explique comment ce jeu affecte le corps d'un chien.

Rapporter peut activer les instincts de prédation (chasse) chez certains chiens. Cela devient évident quand on considère que beaucoup de chiens n'ont pas besoin d'apprendre à courir après une balle, mais seulement à la rapporter. Parfois, les chiens sont des chasseurs naturels et courent instinctivement après de petits objets en mouvement qui ressemblent à des proies. En effet, la concentration des cônes dans leurs yeux est telle qu'ils voient deux fois mieux des objets en mouvement à la périphérie de leur vision qu'ils ne voient des objets statiques juste en face d'eux.

Le projet Dog Pulse en Norvège étudie également ce phénomène en mesurant la fréquence cardiaque d'un chien et identifie les points où la réaction d'agression ou de fuite du chien est déclenchée lors du jeu de lancer. Lorsque cet instinct de chasse est déclenché, le chien reçoit une poussée d'adrénaline. Tout comme nous le ferions, si nous faisions quelque chose d'extrême comme le saut à l'élastique. Après une exposition répétée à l'adrénaline, une autre hormone est libérée dans le corps, le cortisol. Le cortisol étant un type de stéroïde.

Ces hormones sont bonnes à faibles doses, en cas d'urgence. Elles sont très efficientes et fournissent beaucoup de puissance au corps et aux muscles. Le corps devient plus rapide, plus fort et plus dur. Mais quelque chose de si puissant ne peut pas être évacué aussi vite qu'il est reçu.

Dans certains cas, l'adrénaline est restée en circulation pendant 7 jours et le cortisol est resté en circulation jusqu'à 40 jours. Quand un animal chasse dans la nature, après cette montée d'adrénaline, il s'assied pour manger son repas et laisse les hormones s'estomper. Mais quand on lance la balle, on lance de nombreuses fois à chaque session. Imaginez le saut à l'élastique à plusieurs reprises. Imaginez prendre autant de doses de stéroïdes, tous les jours. Il est important de considérer la quantité d'hormones résiduelle qui traverse le corps d'un chien et combien de temps il faudrait pour que toutes ces hormones quittent son corps. La physiologie de chaque chien étant différente, les effets seront perceptibles chez certains et pas chez d'autres.

C'est une croyance communément admise que les chiens doivent jouer pour rester en bonne santé. Dans le cadre de ma formation, j'ai étudié les chiens des rues et combien ils se déplacent. Alors que mes résultats sont encore en attente de publication, je peux dire avec certitude qu'ils ne courent pas beaucoup. Peut-être qu'ils ont juste besoin de conserver leur énergie. Cependant, ils explorent beaucoup plus, utilisent tous leurs sens et prennent au moins 16 heures de sommeil par jour.

Si un chien est en surpoids malgré environ 45 minutes d'exercice par jour, il peut être utile de vérifier son alimentation et son état de santé général, et d'envisager une visite chez le vétérinaire.

Parfois, les clients soulignent le fait que leur chien leur apporte la balle en leur demandant de jouer. C'est vrai. La dépendance à l'adrénaline est une dépendance aussi réelle que les autres. Je peux vouloir ma prochaine cigarette, ça ne la rend pas bonne pour moi. Tous les chiens ne sont pas "accro" pour autant. Certains chiens aiment vraiment le jeu. [...].

Pour le chien qui ne semble pas être attiré par les jeux de lancer cependant, envisager des jeux alternatifs comprennent des activités d'olfaction (flair, exploration, dispersion des croquettes - Note de Merci Mon Chien) comme la recherche de nourriture et des activités mentales. Souvent -mais pas toujours-  ces activités peuvent être plus apaisants pour un chien et peuvent donner de bon résultat en terme de diminution du stress. Certains chiens préfèrent l'attention de leurs propriétaires au fait de courir à plusieurs reprises après une balle. Quand il vous apporte la balle, peut-être qu'il espère juste un peu d'attention et que c'est bien de lui donner ça si c'est ce qu'il veut. Parlez-lui. Peut-être lui raconter une histoire. Dog Pulse a découvert que tout comme les lancer augmente la fréquence cardiaque, les jeux de recherche peuvent faire baisser le rythme cardiaque. En outre, les promenades lentes construisent des muscles de base, et renifler lors des promenades exerce l'esprit d'un chien, aidant à le calmer et le fatiguer. Nourriture de l’esprit en quelque sorte.

SOURCE : https://ppgworldservices.com/2015/09/25/is-fetching-really-all-that-fetching-for-dogs/

Traduction : Merci Mon Chien

References : 

Dog Pulse. (n.d.). Retrieved from Dog Pulse Org.

Horowitz, A. (2010). Inside of a Dog. In A. Horowitz, Inside of a Dog. New York: Simon & Schuster.

Sapolsky, R. M. (2004). Why Zebras Don’t Get Ulcers. In R. M. Sapolsky, Why Zebras Don’t Get Ulcers. New York: Henry Hold & Co.

First published in Bangalore Mirror, June 8, 2015, Times Group

For more articles by Sindhoor Pangal visit: www.nishidiaries.wordpress.com